Révéler la fluorescence des coraux avec des leds
Home 
News 
Mes bacs 
Bricolages 
Notes/Articles 
L'ACK: le club 
bacs des amis 
Privé 
Liens 
Me contacter 

 

 Je cherche depuis longtemps une solution pour simuler l'éclairage lunaire sur mon bac la nuit, mais hormis quelques rares solutions au prix exorbitant genre IKS, Aquaconnect ou Giesemann, il semble que l'on se rabat souvent vers une simple ampoule à incandescence bleue d'une quinzaine de watts, ou vers l'emploi de leds bleue ou blanches. J'ai essayé ces deux versions , mais je trouve l'éclairage produit est trop clair. Il est certe possible de passer par un variateur pour alimenter l'ampoule, mais le système ne me plait guère, encore une source de chaleur potentielle...Je me suis tourné vers les led, mais l'éclairage produit est également très clair, malgré la faible puissance mise en jeu et surtout le faisceau est très étroit, ce qui conduit à un éclairage ponctuel. L'idée m'est alors venu d'employer quelques leds UV, émettant à 405 nm sous un angle de 35° pour une puissance unitaire de 0.08 watt. Loin de l'effet tuning obtenu avec un tube de lumière noire, qui n'était pas le but recherché, les leds UV permettent de faire ressortir la fluorescence des coraux dès l'extinction de l'éclairage principal (Hqi+T5) sans éclairer trop le bac, l'effet est saisissant sans être agressif.

L'alimentation des leds:

Le matériel nécéssaire pour mettre en place cet éclairage est très simple à réaliser, il faut se procurer les leds UV ( Réf:03235 ), du fil électrique fin genre cable pour haut parleur par exemple (Réf:08786 ), des résistances de 390 ohms 1/4 watt ( Réf: 04031) et une alimentation secteur délivrant du 12 volts 300mA suffisant pour une douzaine de leds ( Réf:14318 ) On peut également les alimenter par la sortie 12 volts du pulseur+++

Le montage ne pose aucun problème particulier, mais il faut veiller à respecter la polarité de la led; celle-ci est facilement repérable: la patte la plus courte c'est la borne négative qu'il faudra racorder au pôle moins de l'alimentation. En cas d'inversion de polarité, la leds ne sera pas détruite, mais ne fonctionnera pas. Une fois soudé, il faut assurer un minimum d'étanchéité  avec de la gaine thermorétractable ou du ruban isolant.

 

On peut ensuita intégrer ces leds très facilement à sa rampe d'éclairage en perçant des trous de 8mm pour y insérer autant de leds que nécéssaire. Personellement j'en ai mis 4 pour une surface de bac de 1150mm X 700mm et c'est suffisant

L'effet obtenu:

Ces photos ont été prises de nuit, on put remarquer sur la photo d'ensemble que l'éclairage produit est très faible, mais suffisant pour faire ressortir la fluorescence et assurer la fonction d'éclairage lunaire

 

Cette série de photos a  été prise en éclairant chaque corail avec une seule led UV au travers de la de la face acvant du bac, soit à une distance moyenne d'une vingtaine de centimètres. Il est intéressent de remarquer que certains coraux n'emettent aucune fluorescence à cette longueur d'onde tout du moins, c'est le cas du sériatopora hystix ou de l'heliofungia actiniformis par exemple.

 

En conclusion j'aimerai ajouter que les poissons pas plus que les coraux ne semblent stressés par cette lumière, le seul risque est pour la rétine de l'aquariophile si se mettait à regarder droit dans les yeux le faisceau généré par la led UV...Pour info, l'aquarium de Nouméa éclaire un bac complet avec des tubes de lumière noire:


Copyright © 2001/2004 All rights reserved.